Répondre aux questions d’un entretien d’embauche

Répondre aux questions d’un entretien d’embauche

Répondre aux questions d’un entretien d’embauche 1280 855 TYRO

Beaucoup de questions nous traversent l’esprit quand on a un entretien d’embauche : Comment s’habiller ? Comment faire bonne impression ? Est-ce que je peux parler de mes défauts ? Bien souvent, les questions récurrentes en entretien sont les plus difficiles à gérer. Voici 6 questions d’entretien d’embauche systématiques auxquelles tu dois te préparer !

Questions d’entretien d’embauche #1 : “Parlez moi de vous”

La fameuse première question de présentation. En apparence simple, c’est pourtant elle qui va permettre au recruteur de juger ta personnalité et d’amorcer l’échange. Cette question est tellement vaste qu’on peut facilement être déstabilisé, mais elle est systématique. Il faut donc s’y préparer. Privilégie une réponse concise et stratégique. Ne déballe pas tout ton CV, les recruteurs l’ont sous les yeux. Profites-en pour mettre l’accent sur des éléments que tu choisis : les expériences professionnelles les plus pertinentes pour le poste, les qualités et compétences qui en ont découlé; le recruteur a souvent besoin d’être rassuré. Évite les informations trop personnelles.

Questions d’entretien d’embauche #2 : “Où vous voyez-vous dans X ans ?”

questions d'entretien d'embauche

Pour l’employeur, le but de cette question est de cerner tes ambitions. L’idée est d’évaluer si tu te vois évoluer avec l’entreprise ou pas. Attention ! Il faut avoir l’air ambitieux mais toujours dans une certaine mesure. Il n’est pas bon d’avoir l’air de vouloir remplacer l’actuel manager, mais ce n’est pas mieux de donner l’impression que tu risques de quitter la boîte dans 6 mois. Reste humble mais n’hésite pas à préciser que tu souhaites évoluer au bout de X années (le nombre d’années que tu estimes nécessaires pour pouvoir apprendre suffisamment). Montre que tu cherches à évoluer et gagner en compétences.

Questions d’entretien d’embauche #3: “Quels sont vos principaux défauts ?”

Par pitié, tout sauf ces fausses réponses de type “perfectionniste”. En plus d’être faux dans les ¾ des cas, ces réponses toutes-faites ne donnent pas bonne impression. Sois plus honnête mais pour ne pas te tirer de balle dans le pied, parle plus de faiblesses sur lesquelles tu souhaites t’améliorer que de défauts. Tu peux mentionner des compétences techniques ou relationnelles que tu veux perfectionner comme avoir du mal à donner du feedback, vouloir être plus à l’aise en groupe, avoir des lacunes avec tel logiciel, etc. Tout est dans la manière de présenter ta faiblesse : montre que tu en es conscient.e et que tu travailles déjà dessus. Donc n’hésite pas à parler de moyens que tu mets en place pour pallier à tes lacunes! Par exemple : tu as des difficultés à rester organiser et à mémoriser des informations. Tu as donc pris l’habitude de te mettre des rappels sur ton téléphone, écrire des to-do-lists journalières ou poser des questions quand tu en as besoin.

Attention : Il ne faut pas que ton point d’amélioration soit un pré-requis pour le poste pour lequel tu postules. Dire en entretien que tu dois améliorer ton relationnel et travailler sur ta timidité si tu postules à un job de business developer, c’est pas le meilleur move.

Questions d’entretien d’embauche #4: “Quelles sont vos qualités ?”

questions d'entretien d'embauche

Inutile de citer toutes les qualités qui te viennent à l’esprit. Encore une fois, on évite les réponses toutes faites qui ne te ressemblent pas. Choisis les qualités qui te semblent les plus pertinentes pour représenter la manière dont tu travailles et qui correspondent au poste. Pour chaque compétence ou qualité que tu veux mettre en avant, pense à un exemple de situation où tu as pu la mettre en pratique. N’oublie pas que le but reste de faire le lien avec le poste actuel.

Questions d’entretien d’embauche #5 : “Pourquoi vous ?”

Une des questions qui déstabilise le plus mais c’est le moment de te vendre ! D’ailleurs pour se vendre il faut savoir ce qu’on vaut, et ne pas se sous-estimer. Ici il ne s’agit pas de se la raconter mais de ne pas minimiser ses capacités et de réussir à les mettre en avant. Pour se faire il faut croire en soi et être convaincu que l’on est effectivement le meilleur candidat. Ton estime de soi et ta confiance en tes capacités sont donc primordiaux quand tu passes un entretien d’embauche. Voici un article en anglais sur les signes qui montrent que tu connais ta valeur au travail !

Explique succinctement en quoi tes expériences passées font de toi un candidat adapté au poste. C’est aussi une question qui te permet de montrer au recruteur que tu as bien compris les missions que tu devras réaliser, et que pour chacune d’entre elles tu as les pré-requis et qualités nécessaires. Sois concis et va droit au but !

Questions d’entretien d’embauche #6 : “Vous avez des questions ?”

N’envisage même pas de répondre « non » à cette question ! Tu as l’occasion de montrer que tu es intéressé par le poste et que tu es curieux, alors profites-en ! Tu peux poser des questions sur l’entreprise et sa culture, demander qui sera ton potentiel manager ou combien de personnes forment ta future équipe, quelles sont les perspectives à venir de l’entreprise, etc.

Ne perds jamais de vue que si tu as décroché l’entretien, c’est que ton profil les intéresse. Alors, aie confiance en toi et prépare ton entretien pour ne pas t’ajouter de stress inutile ! Si tu cherches ta première opportunité d’emploi, Tyro connecte des jeunes diplômés avec des entreprises en pleine croissance sur Tyro.be !

recherche de premier emploi belgique
Copy link
Powered by Social Snap