Rédiger son mémoire rapidement : 5 conseils

Rédiger son mémoire rapidement : 5 conseils

Rédiger son mémoire rapidement : 5 conseils 1920 1436 TYRO

Toi aussi ton repos et ta bonne humeur sont menacés par l’échéance de ton mémoire ? D’ailleurs la deadline approche un peu trop vite à ton goût ? No panic, l’essentiel est de ne pas perdre de vue les éléments clés à garder en tête pour rédiger son mémoire rapidement et efficacement !

#1 Bien cerner ton sujet

Oui, effectivement, c’est un peu la base. La question à laquelle tu vas chercher à répondre dans ton mémoire doit être claire et bien réfléchie. Le premier danger du mémoire est d’avoir les yeux plus gros que le ventre et de voir trop grand.

Pour écrire son mémoire rapidement, il est important de choisir un sujet suffisamment spécifique pour que ton champ de recherche soit restreint et que tu ne te noies pas dans une mer d’information. Par exemple, quelqu’un qui aurait pour sujet “Les start-ups en Europe” aura beaucoup trop d’éléments et d’angles d’approche possibles pour être précis et concis. Voici des exemples de sujet plus ciblés :

→ La question de la mixité dans les start-ups en Europe

→ Les start-ups et le phénomène d’ubérisation en Europe

T’as compris l’idée. On te conseille fortement d’établir une liste de sous-questions liées à ce sujet, auxquelles tu devras aussi répondre dans ton mémoire.

  • A qui profite cette recherche ?
  • Quelle est ta principale cible d’enquête ?
  • Quels facteurs cherches-tu à comprendre ?
  • Quels comportements veux-tu analyser et pourquoi ?

#2 Savoir utiliser les outils de recherche

outils de recherche pour mémoire

Trois critères importants pour tes sources :

    • Ce sont des sources récentes
    • Elles sont pertinentes et de qualité
    • Tes sources sont diversifiées

Quel type de ressources utiliser dans ton mémoire ? On est généralement très concentrés sur les livres et articles, qui ne sont qu’une partie des ressources que l’on peut utiliser dans sa recherche académique. Tu peux étudier non seulement des livres, articles universitaires et articles de presse mais aussi rapports statistiques, thèses, études marketing

Ton école, université ou travail te donne peut-être accès à des outils généralement payants mais très utiles et complets :

Il existe également des alternatives gratuites :

#3 La literature review

Lire, lire et relire. On ne le redira jamais assez, il faut collecter de la data à fond et tout noter, tout garder. Il est primordial de chercher ce qui a été fait sur le sujet, les théories déjà élaborées autour de ta question. Ces dernières peuvent t’aiguiller et tu dois les prendre en compte. Il y a-t-il des grands penseurs pour ton domaine d’étude ? Des gens dont les écrits, théories ou analyses sont des références ? Avoir en tête le paysage actuel de ta recherche donnera du crédit à ton propos si tu les mentionnes, mais c’est aussi une grande aide pour rendre ton propos pertinent et intelligent sans faire grand chose (Jean-Michel Bonne Astuce).

Petit tip : Pense à lire scrupuleusement les bibliographie des articles qui sont très pertinents pour ton sujet, tu y trouveras sûrement des sources intéressantes !

#4 Références, références, références

literature review mémoire

Citer ses sources est fondamental dans la rédaction d’un mémoire. Il n’y a aucun mal à s’appuyer sur les théories ou analyses de quelqu’un d’autre, ce n’est pas du plagiat tant que c’est assumé, et utilisé dans le fil de ta propre analyse. Tout est dans l’art de t’approprier les théories et travaux des autres, pour que ce ne soit pas de la simple copie, mais que ça s’intègre à ton propre cheminement. Donc dès que tu argumentes à l’aide de pensées qui ne sont pas les tiennes, cite la source de tes propos !

Plusieurs manières d’apporter des éléments empruntés à ton mémoire :

    • Référencement incorporé au texte

La citation directe : nom de l’auteur, année de la publication, et page ou paragraphe si besoin est.

La paraphrase quand tu reformules les propos : nom de l’auteur, année de publication de l’article ou livre dans lequel la pensée est présentée.

    • Bibliographie en fin de mémoire

Nom(s) par ordre alphabétique, (date), Titre article/chapitre, titre livre, volume et/ou pages si besoin

Exemple : Tyro, A., Tyro, B., (2019). Analyse de la bibliographie du mémoire, Rédiger son mémoire, (pp 220 – 228)

#5 Étapes par étapes, feedback après feedback

Pour être efficace et rédiger son mémoire rapidement, il est important de se donner des deadlines à court terme, et les respecter. Ces deadlines doivent être atteignables et flexibles. Ne te promets pas que tu vas réussir à écrire 30 pages en un soir, personne n’y croit.

Tu as un tuteur de mémoire qui est également là pour t’aider, mais aussi des gens autour de toi capables de t’aiguiller si tu fais fausse route. Parles-en autour de toi, rédige des brouillons et demande des retours très tôt, puis régulièrement. Pour être sûr de ne pas faire fausse route, rédige des brouillons avec la structure de ton propos, tes principales sources, le cheminement de ton questionnement. Fais lire ces brouillons à ton tuteur et demande-lui son avis et ses retours. Pour rédiger son mémoire rapidement il faut savoir demander l’aide des autres, sans attendre la dernière minute pour tout changer idéalement.

On espère que ces conseils pourront t’aider dans l’avancée de ton mémoire, même s’il y a de fortes chances que ta procrastination soit plus forte que ta bonne volonté. On sait que tu arriveras au bout de cette épreuve !

recherche de premier emploi belgique
Copy link
Powered by Social Snap